| Histoire... | Remonter |

JOURNÉES D'ÉTUDE DE ROANNE SUR LA CÉRAMIQUE ANTIQUE
MAI 1967

Les 13 et 14 mai derniers se sont déroulées, sous l'égide du Groupe d'Étude de la céramique Antique en Gaule, et organisées par le Groupe de Recherches Archéologiques de Roanne, deux journées d'étude consacrées à la céramique, de la fin de l'indépendance celtique aux premiers siècles de notre ère. Ces journées placées sous le patronage de : MM. Fernand Benoit -Membre de l'Institut, Adrien Bruhl -Doyen Honoraire, professeur à la faculté des Lettres et Sciences humaines de Lyon, Raymond Crespy -Sous-Préfet de Roanne, Jean-Jacques Hatt -Professeur à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Strasbourg, Directeur des Antiquités  Historiques d'Alsace, René Joffroy -Conservateur en chef du Musée des Antiquités Nationales de Saint-Germain-en-Laye, Marcel Leglay -Professeur à la ,Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Lyon, Directeur des Antiquités Historiques de la région Rhône-Alpes, Roland Martin -Professeur à la Faculté de Lettres et Sciences Humaines de Dijon, Directeur des Antiquités Historiques, Paul Pillet -Maire de Roanne, Conseiller Général, Docteur Max Vauthey -Secrétaire général de la Société d'Histoire et d 'Archéologie de Vichy, Directeur de la Revue Archéologique du Centre, avec la collaboration de la «Revue Archéologique de l'Est» et de la «Revue Archéologique du Centre», débutèrent le vendredi 12 mai par une conférence publique de M. Hugues Vertet, chargé de recherches au C.N.R.S., sur les fouilles de Lezoux de 1963 à 1967.

Les séances de travail commencèrent dès le samedi matin par un mot de bienvenue adressé aux participants par le président du Groupe de Recherches, R. Périchon, qui fit part de son regret de ne pouvoir accueillir MM. J.J. Hatt et N. Lamboglia, que des raisons de santé avaient empêchés en dernière minute de se joindre à nous.

R. Périchon donna lecture de la Communication de M. J.J. Hatt : Technique de fouille des Officines. Suivirent les communications de MM. Lasfargues : les gobelets d'Aco Lyonnais " Vertet : l'influence italique sur la céramique de Lezoux; Périchon : l'évolution de la céramique peinte' dans le contexte roannais.

Après la réception et le vin d'honneur offert par la municipalité roannaise, l'après-midi débuta par une visite au Musée Déchelette, où le Groupe de Recherches de Roanne présentait, en exposition temporaire, un important lot de céramiques peintes roannaises.

Puis les communications reprirent ensuite dans la Salle de Conférences de la Bibliothèque de Roanne avec MM. Bornibus : Installations réalisées et projetées au Musée J. Déchelette pour l'étude de la céramique ; Poncet : les fours de potiers du chantier Cadore-Ecole de Musique à Roanne; Eychard : Découverte d'un habitat celtique et gallo- romain rue Descartes à Chamalière ; Gourvest : Évolution des formes de céramiques.

En soirée, les participants se réunirent dans les locaux de l'Institution St-Joseph où, M. Pelletier présenta une serrure antique, et après un exposé de M. Cabotse sur « les vases à revêtements, aspects des enduits et des pâtes», une discussion générale les réunit autour du matériel recueilli par M. l'Abbé Bessou, matériel que ce dernier avait obligeamment exposé dans le réfectoire de l'institution.

Les travaux continuèrent le dimanche matin, sous la présidence de M. Leglay, avec les communications de MM. Périchon : Sigillée et ordinateur électronique; Dr Vauthey : A propos des figurines en terre blanche: ex-voto thermal représentant un homme le bras gauche en écharpe; Mme Rigoir : les céramiques sigillées grises et orangées. L'après-midi fut consacré à la visite des chantiers de fouilles, ouverts par le Groupe de Recherches à l'intérieur de la ville de Roanne.

A 17 heures, les participants se réunirent pour la séance de clôture. C'est au cours de cette dernière réunion de travail que fut abordé le problème de la terminologie des formes de céramiques communes. Après un débat où chacun exposa son point de vue sur cette question, les archéologues se séparèrent en émettant le vœu que ce sujet soit repris, et que l'on en arrive prochainement à une standardisation des appellations.

Le programme du lundi comportait une visite facultative des oppida de Jœuvre et du Crêt-Chatelard.